Recevez notre news letter

Enrique Ramirez

Expositions du 26 juin au 17 juillet 2015
En partenariat avec le FID

Présentation de Brises  à la galerie HO et Los durmientes  à la galerie HLM

Les films d’Enrique Ramírez (né en 1979, vit et travaille à Pariset au Chili) ont souvent la mer pour décor. Ils nous parlent de voyages,d’échanges entre les peuples, et abordent des questions politiques et socialescomme l’émigration (Horizon, Cruzar unmuro ), ou le développement du commerce maritime dans une économiemondialisée (Océan ). L’autre thèmerécurrent de son travail, c’est l’histoire du Chili et, en particulier, ladictature de Pinochet. Il l’évoque dans Brises, à travers les souvenirs de sonenfance. Quoique basés sur des faits réels, ses films ne sont ni desdocumentaires ni des récits fictionnels. Les longs plans-séquences, les textespoétiques en voix off, les musiques peu contrastées, tout concourt à créer uneatmosphère onirique, à nous entraîner dans ce qui s’apparente à une vision.

Los durmientes , revient sur un faitparticulièrement abominable de la dictature chilienne : des victimes – parfoisencore vivantes – ont été jetées à la mer depuis des hélicoptères, attachées àdes rails de chemin de fer. Le titre, en espagnol, désigne à la fois desdormeurs et des traverses de chemin de fer. Losdurmientes   est un triptyque vidéoprésentant simultanément trois actes, trois temporalités différentes de cettehistoire.

Enrique Ramirez est représenté par la galerie Michel Rein.Il anotamment obtenu le Prix loop fair 2014 et le Prix Découverte 2013 des Amis duPalais de Tokyo.