Recevez notre news letter

Rémi Bragard
Corrosion organisée

Exposition du 10 janvier au 2 février 2008

Crédits photographiques: Nathalie Crubézy

Quatre chaises dos à dos, chacune un pied plongé dans un bidon contenant un mélange d’eau et d’acide chlorhydrique, « corrosion organisée » semble être une salle d’attente qui attendrait elle-même de disparaître, peu à peu.

Ici rien de spectaculaire, mais une issue certaine, chaque élément mettant en lumière le processus de disparition de son voisin.

 

 

sans titre, 2008 est un collage constitué de tickets utilisés dans certains lieux publics pour organiser les foules .

Ils sont ordonnés selon la célèbre suite mathématique de Fibonnaci, élaborée pour étudier la croissance des populations.

Il se trouve que l'on rencontre très souvent ces nombres dans la nature, par exemple en observant une fleur de tournesol, ou certains coquillages. Ce qui fait dire que d'assez nombreux phénomènes naturels sont commandés par une relation de récurrence du type de celui de la suite de Fibonacci.

0,1,1,3,5,8,13,21,34,55,89,144,233,377,610,987, etc.…

Dans ses installations l’ artiste italien Mario Merz a souvent utilisé ces nombres comme métaphore de l’évolution du vivant.

Une fois ordonné les uns après les autres, ces tickets deviennent un inattendu brin d’ADN, considéré comme le support de l'hérédité ou de l'information génétique, une rencontre productive, les numéros ne meurent jamais.

http://www.polymorphe.fr